Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les prochaines poules, des poules "nègre soie" ?

negre-soie-blanche.jpg

   Nous avons perdu Chouquette, une poule Leghorn naine, peu avant l'hiver. Le deuxième poulailler, occupé par Gaufrette et Mouillette me semble bien vide maintenant. 

Pendant les vacances de la Toussaint, Marion et Florence, en vacances chez Papoune et Nanou ont vu des poules Nègre Soie. Elles se sont empressées de me raconter leur rencontre avec ces poules "toutes rigolottes".

J'aime beaucoup ces poules d'ornement couvertes de plumes à l'aspect de soie. Nous allons réfléchir...

 

Voici quelques informations sur cette race :

 

Origine : Chine, il y a plus de 1000 ans

Taille : naine

Variantes de couleur : blanche, fauve (rousse), grise, noire

 

"Souvent surnommmée "poule à poils", elle ne ressemble à aucune autre. On la trouve moche ou on l'adore, mais elle ne laisse jamais indifférent.

Super-calme, la Nègre Soie est une excellente couveuse et une mère parfaite pour ses poussins ou ceux qui lui sont confiés. Son allure inhabituelle surprend vraiment et fait aujourd'hui tout son succès. Ses plumes, dépourvues de barbes sont lâches comme du duvet et lui donnent l'allure d'une boule de coton et la douceur de la soie.

Sa peau a une couleur bleutée ou noirâtre pour le moins insolite, mais souvent relevée par des barbillons blancs ou bleutés comme de belles boucles d'oreilles.

Très attachante, c'est une poule curieuse qui s'apprivoise très facilement."

D'après Poules d'ornement pour le jardin ou la basse cour. B. Tiers, B. Mulliez, B. Vandenberghe. Ulmer. ISBN : 978-2-84138-416-7

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

lespetitespoulettes

J'ai 32 ans et j'habite en Normandie. Maman de deux petits, passionnée de cuisine, de travaux manuels, je mets en ligne des recettes ainsi que mes réalisations de couture. Je partage également des idées d'activités et de lectures pour les petits.
Voir le profil de lespetitespoulettes sur le portail Overblog

Commenter cet article